topblog Ivoire blogs

samedi, 12 janvier 2013

Déjà, pour l’année 2013: Ouattara, deux voyages en deux semaines


Alassane Dramane Ouattara à nouveau en voyage ! A peine rentré d’Accra (Ghana) où il a assisté à l’investiture de John Dramani, le nouveau président ghanéen, lundi dernier, Alassane Ouattara s’est envolé à nouveau hier. Destination, la capitale française, Paris, d’où il embarquera pour l’Allemagne. Il a quitté Abidjan, sous le coup de 11h 30 min. Alassane Ouattara est attendu en Allemagne le mardi 15 janvier prochain pour une visite officielle. « Le président de la République (Alassane Ouattara) a été invité par la chancelière de la République fédérale d’Allemagne, Angela Merkel», a déclaré l’ambassadeur d’Allemagne en Côte d’Ivoire, Karl Prinz, qui a souligné que « c’est la première visite d’un président de la République de Côte d’Ivoire en Allemagne depuis plus de 20 ans ». 
Deux voyages en deux semaines, le ton est donné. En 2013, le chef de l’Etat sera encore beaucoup plus hors du pays. L’an dernier, il a énormément voyagé. L’ancien Dga du Fmi a supplanté les chefs d’Etat successifs de la Côte d’Ivoire en effectuant plus de quarante voyages. 
Si tant il est vrai qu’au sortir d’une crise aussi aiguë, la Côte d’Ivoire a besoin de se refaire une image, il n’en demeure pas moins que pour fermer rapidement la parenthèse, les Ivoiriens ont tout autant besoin de travailler dur. C’est justement à ce niveau que la fréquence des voyages d’Alassane Ouattara pose problème ! Beaucoup de voyages équivalent à des dépenses faramineuses. Même si, pour des raisons évidentes, nous ne sommes pas à mesure de produire des chiffres exacts, l’on comprend bien qu’à chaque déplacement, ce sont des centaines de millions de francs qui sont ainsi dépensées. Le chef de l’Etat ne voyage pas seul. Il est toujours accompagné de nombreux collaborateurs. Le stationnement de son avion dans les aéroports, le kérosène, les frais d’hôtels pour ne citer que les dépenses afférentes à ces aspects sont des choses coûteuses. Au-delà des dépenses, l’absence prolongée du chef de l’Etat au pays heurte la conscience, en même temps qu’elle est source de désordre et de démotivation. Nous convenons bien qu’un chef de l’Etat doit omniprésent présent aux côtés des siens, pour donner des instructions et veiller à leur bonne exécution. Dans le cas de la Côte d’Ivoire, tout le monde le dit, les Ivoiriens doivent se réconcilier avant toute chose. Et tant que ce n’est pas fait, on se demande à quoi peuvent servir les voyages. Par ailleurs, dès lors que la communauté internationale de façon unanime dit soutenir le pouvoir actuel, on se demande bien l’importance de tous ces voyages. 
En réalité, Alassane Ouattara cherche à fuir les problèmes de la Côte d’Ivoire. Mais il se trompe, parce que les choses ne bougeront jamais. 

09:31 Écrit par Bermudas Weed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.