topblog Ivoire blogs

mardi, 15 janvier 2013

Mali: contre-offensive islamiste: Une ville, située à 400km de Bamako, est tombée aux mains des jihadistes la France demande le soutien de l’Onu

 

BBC-15/1/2013

Les combattants islamistes ont lancé lundi une contre-offensive dans le centre du Mali, sur Diabali.

La ville, située à 400km de Bamako, est tombée aux mains des jihadistes.

Sur le même sujetMali: les islamistes menacent la FranceMali : la France intensifie ses frappesMots-clésMali, France“”Nous savions qu’il y aurait une contre-offensive vers l’ouest, d’autant plus que là se trouvent les éléments déterminés, les plus structurés, les plus fanatiques (…) Ils ont pris

Diabali, qui est une petite commune, après des combats importants et après une résistance de l’armée malienne qui était insuffisament dotée à ce moment précis”, a déclaré le ministre français de la Defense Jean-Yves Le Drian sur BFM TV.

Les combats à Diabali se poursuivent, selon le ministre.

“Les islamistes sont dans la ville de Diabali. Ils sont nombreux. Ce matin, ils ont échangé des tirs avec les militaires maliens, puis les tirs ont cessé et les islamistes sont entrés dans la ville”, a-t-il expliqué, un élu de la ville.

L’attaque aurait été menée par un des chefs d’Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique), Abou Zeid.

Diabali se situe sur la route de Bamako, à 400km de la capitale.

Selon une source de sécurité malienne citée par l’AFP, les islamistes “sont venus de la frontière mauritanienne, où ils avaient été bombardés par l’armée française”, et l’armée malienne a envoyé “d’urgence” un hélicoptère sur place.

“Ils ont commencé à infiltrer la ville la nuite dernière en traversant la rivière par petits groupes”, a déclaré un habitant de Diabali à l’agence Reuters.

Des positions islamistes à Nampala, à une cinquantaine de kilomètres de Diabali, et un camp d’entraînement jihadiste à Léré, près de la Mauritanie, ont notamment été visés dimanche par des frappes aériennes françaises.

L’Onu soutien la France

La France a informé hier le Conseil de sécurite des détails de son intervention au Mali tout en procédant à des échanges de vues avec les membres du Conseil et du secrétariat général de l’ONU.

Devant le conseil de sécurité, la France met en avant l’article 51 de la charte de l’onu, qui mentionne ” le droit de la légitime défense, individuelle ou collective, dans le cas où un membre des Nations Unies est l’objet d’une agression armée”.

Elle justifie ainsi comme l’annoncait déjà vendredi la lettre adressée au conseil par les autorites de Paris pour agir au Mali.

Selon le représentant permanent de la France près l’Onu, Gerard Araud, son pays a été obligé d’intervenir à cause des attaques conduites par les “terrorristes” .

C’est une intervention qui entre dans la droite ligne de l’exécution des recommandations de la resolution 2085, reconnait le représentant du président en exercice de la Cedeao l’ambassadeur Youssoufou Bamaba, qui précise qu’elle repond pleinement à l’urgence signalée conjointement par l’organisation sous régionale et l’Union Africaine.

Les objectifs de l’intervention francaise au Mali, restent cependant bien précis selon les explications du diplomate francais Gerard Araud.

Certaines forces africaines sont déjà en route pour Bamako, a declaré le représentant francais. Quelques pays occidentaux renchérit-il ont déja annoncé également leur appui logistique à la force internationale de soutien au Mali.

Il s’agit entre autres des Etats Unis, de la Grande Bretagne, du Canada et de la Belgique.

Sur le continent ,le premier ministre malien Django cissokho vient d’achever une visite de deux jours à Alger.

M. Cissoko a eu un entretien avec le président algérien Abdelaziz Bouteflika en présence notamment de Abdelmalek Guenaïzia, patron de l’armée algérienne,et de Daho Ould Kablia, le ministre de l’Intérieur.

Diango Cissoko a déclaré, à l’issue de sa visite, qu’il y avait “convergence de vue” entre Alger et Bamako sur la crise malienne.

L’Algérie a autorisé les avions engagés dans le nord du mali à “survoler sans limite” son territoire.

08:34 Écrit par Bermudas Weed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.