topblog Ivoire blogs

jeudi, 24 janvier 2013

Ne nous laissons pas distraire par Ouattara

http://www.africanaute.com/photos/bibliotheques/19472/169-abidjan-cote-ivoire-3-fevrier-2006-charles-ble-goude-leader-jeunes-patriotes-lors-une-conference-presse.jpg

Chers camarades de lutte, Alors que du Sénégal en Côte d’Ivoire Ouattara entreprend des démarches avec le FPI pour la décrispation du climat sociopolitique au pays, voilà que nous apprenons, avec l’effet d’une plaisanterie de mauvais goût d’abord, puis, d’un coup de massue, que l’ex-ministre Blé Goudé, président du COJEP et farouche défenseur du président Laurent Gbagbo, a été arrêté au Ghana, extradé et est séquestré quelque part à Abidjan. Incroyable pour ceux qui se faisaient des illusions sur Ouattara ! En réalité, nous ne sommes guère surpris, nous autres qui avons depuis longtemps compris le fonctionnement du gourou du RDR, ce parti qui a pour slogan «vivre ensemble» et qui a soutenu et entretenu une guerre civile en Côte d’Ivoire, chassant du Nord, en les pillant, tous les «boussoumanis», et autres «Blakoros». Nous ne sommes guère surpris devant la duplicité d’un homme, véritable prestidigitateur, qui manie, avec une prestance inégalée, la rose et le fusil, la lumière et l’ombre ; un homme passé maître dans la mystification et la mauvaise foi. Que ceux qui ont oublié se souviennent : en septembre 2002, au moment où cette rébellion qui allait l’installer au pouvoir commençait, Ouattara venait d’envoyer ses hommes au gouvernement d’union nationale créé par le Président Laurent Gbagbo. A la vérité, Ouattara n’a pas beaucoup changé depuis qu’il est au pouvoir ; il est demeuré lui-même. Dans le fond, il n’a que faire d’une quelconque réconciliation qui pourrait l’amener à commercer avec l’opposition alors qu’il veut un pouvoir total qui convient mieux à sa nature de revanchard et d’homme d’affaires. Ouattara veut gouverner seul pour mieux régler ses comptes et, surtout, pour mieux brader la Côte d’Ivoire au plus offrant dans la rhétorique connue de «Ouattara vend et rachète». Il ne veut pas de regards indiscrets dans son assiette. Même le regard du PDCI, son allié du RHDP, le gène. Le sort d’Ahoussou Jeannot devrait nous instruire ! Voila pourquoi la polémique née autour de l’extradition éclaire de Blé Goudé, alors que le dossier d’extradition du ministre Koné Katinan, un autre partisan du Président Laurent Gbagbo en exil au Ghana, est en souffrance depuis des mois dans le même pays, même si elle est compréhensible, ne doit pas nous distraire. Quelle que soit la vérité sur l’arrestation et l’extradition instantanée de Blé Goudé, nous ne devons pas perdre de vue l’essentiel : le combat de la libération de la Côte d’Ivoire. S’il était démontré que Blé Goudé a trahi, il n’aura pas été le premier et ne sera certainement pas le dernier dans ce long combat qu’a engagé le président Laurent Gbagbo contre la soumission et la servitude. La défection du général Mathias Doué n’avait pas ébranlé notre détermination. Encore moins celle du président Mamadou Koulibaly. Du reste, ce n’est pas Blé Goudé qui nous a faits ; c’est plutôt nous, jeunes patriotes ivoiriens qui, par notre attachement aux idéaux du Président Laurent Gbagbo, avons fait Blé Goudé. Tous ceux de nos anciens camarades qui, trahissant la lutte, se sont présentés aux élections législatives n’ont-ils pas été tous pitoyablement battus? Si nous estimons que les injustices et autres violations des droits de la Côte d’Ivoire comme Etat souverain, qui nous ont poussés au combat en bravant l’armée française à l’Hôtel Ivoire, sont aujourd’hui réparées, alors, arrêtons la lutte. Et Blé Goudé n’y aurait été pour rien ! Si, par contre, nous Ivoiriens, estimons que nous avons le droit de choisir librement notre président selon les lois dont notre pays s’est doté ; si nous estimons que la Côte d’Ivoire est un pays souverain, reconnu par l’ONU et non une souspréfecture française ; si nous estimons que ce n’est pas à Choi, un simple fonctionnaire de l’ONU, de décider du fonctionnement de notre pays mais qu’il revient, à nous Ivoiriens, de prendre notre destin en mains… Si nous estimons que les milliers de morts de cette sale guerre ne doivent pas être vaines ; si nous nous reconnaissons dans les idéaux du Président Laurent Gbagbo d’une Afrique libre et souveraine ; si nous nous reconnaissons dans son projet de société qui ouvre de larges perspectives à la jeunesse et au peuple ivoirien tout entier ; si, enfin, nous pensons que la Côte d’Ivoire doit être une Démocratie où la Liberté et la Justice ne sont pas asphyxiées sous les bottes de soldats analphabètes et fanatisés, alors, maintenons allumée la flamme du combat et ayons foi en notre capacité déterminée à ramener notre pays sur la voie de la Démocratie et du progrès. Quelles que soient les motivations de Blé Goudé ou les contingences qui ont présidé à son extradition, n’oublions jamais qu’il fut, à une époque décisive de notre histoire, le viagra de notre conscience, qu’il a redonné la virilité à notre conscience émasculée par les armes, qu’il a fait de nous, par l’exemplarité de son courage qui fit des milliers d’émules, des hommes aguerris qui, sans jamais le regretter s’il estimait avoir atteint l’extrême limite de ses possibilités, poursuivrons le combat de la dignité et de la souveraineté de la Côte d’Ivoire. Si nous nous arrêtions sur sa personne, c’est que nous n’aurions rien compris de la justesse du combat qu’il a mené avec acharnement et que nous devons perpétuer. Surtout qu’au-delà du mortel qu’il est, c’est l’idéal politique du président Laurent Gbagbo qui cristallisait notre passion et nous mobilisait autour du Général. Restons toujours mobilisés et ne nous laissons pas distraire par un pouvoir qui, à défaut d’un début de réalisation des nombreuses promesses électorales, donne dans le sensationnel des coups d’éclat propagandistes. De nouvelles pages de notre histoire glorieuse nous attendent ; écrivonsles avec honneur pour les générations avenir !

 

Sahissa Chauvin Enseignant, Ivoirien libre

13:23 Écrit par Bermudas Weed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.