topblog Ivoire blogs

lundi, 11 février 2013

Mali. La guérilla de rue s'installe

Soldats français au Mali

Alors que la ville de Gao a connu son second attentat suicide, qui n’a pas fait de victime outre le terroriste qui s’est fait exploser, une dizaine d’islamistes ont affrontés dans les rues de la ville l’armée malienne qui s’est déployée dans la ville.

La guérilla s’installe à Gao, par petits groupes les islamistes tentent de mener la vie dure aux militaires venus les déloger de la ville. Ainsi ce dimanche des tirs ont eu lieu dans la ville entre un commando de terroristes islamistes et l’armée malienne.

En 48 heures, Gao a déjà connu deux attentats suicide. Gao comme d’autres villes du nord du Mali était occupé par les islamistes militarisés. L’armée française les en a chassé, mais ceux-ci se sont retranchés, et selon toute vraisemblance circulent aisément entre le Mali et la Mauritanie, en raison d’une frontière totalement in-sécurisée, et désormais ils ont décidé de passer en mode d’attaque de rues, par des attentats kamikazes d’une part, et par des combats sous formes de poches ultra violentes dans la ville.

Ainsi les échanges de tirs entre soldats et islamistes ont éclaté en début d’après-midi ce dimanche en pleine ville de Gao.

L’attaque a été revendiquée par le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), l’un des groupes armés qui occupait depuis des mois Gao et le nord du Mali.

"Les fidèles de Dieu ont attaqué avec succès aujourd’hui l’armée malienne, qui a laissé venir les ennemis de l’islam à Gao. Les combats vont se continuer jusqu’à la victoire, grâce à la protection de Dieu. Les moudjahidines sont dans la ville de Gao et y resteront", a déclaré à la presse Abou Walid Sahraoui, porte-parole du Mujao.

Georges Mallon

08:05 Écrit par Bermudas Weed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.