topblog Ivoire blogs

lundi, 18 février 2013

LES MILITAIRES GUINEENS S'EMPARENT D'UN VILLAGE IVOIRIEN

Litige frontalier à l'ouest : Après l'annexion du village ivoirien de Kpéaba, les militaires guinéens installent de nouvelles autorités coutumières

Le détachement des Forces armées guinéennes (Fag) qui s'est emparé, le vendredi 8 février 2013, du village de Kpéaba situé à une quinzaine de kilomètres de Sipilou (département de Biankouma à l'ouest de la Côte d'Ivoire) a décidé de changer la tête de la chefferie.

C'est ainsi que, selon plusieurs sources villageoises sur place, le chef du détachement a débarqué le chef du village de Kpéaba avant « d'introniser » un nouveau chef.

La nouvelle autorité coutumière et ses notables doivent rendre compte directement au chef du détachement, avancent nos sources. La cérémonie qui s'est déroulée le week-end du 16 février 2013, marque la main mise totale de ces militaires sur la localité de Kpéaba, ont confirmé les mêmes sources qui soutiennent que les hommes en armes commencent à se montrer un peu plus menaçant envers des villageois « suspects ».

Selon les premiers fuyards de Kpéaba arrivés à Sipilou, le retour dans leur village natal pourrait ne plus être possible. « Nous serons considérés comme des infiltrés. Nous allons rester ici en attendant. Nous doutons fort que nos habitations et plantations ne soient occupées », a expliqué un paysan déplacé, la mort dans l'âme.

Rappelons que depuis le vendredi 8 février 2013, l'armée guinéenne a fait une incursion dans le village ivoirien de Kpéaba pour revendiquer l'appartenance de cette localité à la « République de Guinée », en dépit du tracé qui attribue à la Côte d'Ivoire l'espace couvrant le village de Kpéaba. Ce litige qui date de 1999 n'a pas encore eu de solution définitive.

M'BRA Konan 

08:20 Écrit par Bermudas Weed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.