topblog Ivoire blogs

mardi, 19 février 2013

Jeûne et prières pour Gbagbo et les Ivoiriens-Miaka Ouretto : «La vérité va triompher »

 

Notre Voie-19/2/2013

«Laurent Gbagbo va sortir de prison parce qu’il aime l’Homme. Lorsque le peuple te donne sa confiance, ce n’est pas pour le maltraiter, le malmener, le tuer, l’affamer. Mais c’est pour que nous nous aimions les uns les autres. Ayez dans le cœur l’amour de l’autre. C’est Dieu qui saura nous récompenser», a déclaré le président intérimaire du Fpi, Miaka Ouretto, avant de poursuivre sur une note d’espoir : «Nous affirmons que, dans 48 h, la vérité va triompher pour qu’on ait une Côte d’Ivoire fraternelle et unie». Miaka Ouretto s’exprimait ainsi, dimanche, lors d’une séance de jeûne et de prières conjointement organisée par l’Ong Les Dames de cœurs de Côte d’Ivoire (Lddcd-CI) et le mouvement Ensemble pour la paix et la réconciliation, dans la grande salle de rédaction du groupe Notre Voie, à la Riviera-Palmeraie.
«Que Dieu se rapproche davantage de vous pour que les messages que vous recevez de lui soient les plus purs et exaucent les vœux de tous les Ivoiriens», a souhaité le président intérimaire du Fpi, à l’endroit des hommes de Dieu, précisant que l’une des préoccupations de Laurent Gbagbo à La Haye qu’il a rencontré à deux reprises en prison a toujours été de savoir «comment va la Côte d’Ivoire ?».
Cette séance qui avait pour thème «Demeurer ensemble pour des frères et ses conséquences » (Psaumes 133) a été également rythmé par un vibrant prêche de la vice-présidente du Fpi, Marie Odette Lorougnon.
Pour sa part, le pasteur Koffi Bi, décortiquant le thème de cette séance, a juré qu’il n’a «jamais vu Dieu échouer», avant d’inviter les uns et les autres à l’unité et à laisser «Dieu agir». Pour lui, l’unité, c’est d’abord spirituel, avant d’être physique. «Puisque nous avons commencé à être ensemble, le Seigneur va exaucer nos prières et le pays ira mieux. Alors réunissons-nous autour de celui qui bénit. Nous avons besoin de la faveur de l’Eternel», a recommandé le pasteur Koffi Bi. Présidente de l’Ong Lddcd-CI, Christine Ozoua Ayivi, a présenté ce moment de prières au Seigneur Jésus-Christ, tout en appelant les Ivoiriens à implorer Dieu.
«Nous estimons que nous Ivoiriens avons fait tout ce qui est humainement possible pour défendre cette nation en difficultés, le reste restant à Dieu. C’est pourquoi nous avons décidé de nous rassembler ce matin pour prier et demander au Roi des Rois de lever les obstacles qui empêchent la réconciliation et la paix des cœurs et des esprits dans notre pays», a renchéri le président du Mouvement ensemble pour la paix et la réconciliation, Ange-Pierre Gnagno.
Louer Dieu pour tous les partisans de Laurent Gbagbo, proclamer les résultats électoraux de novembre 2010 étaient, entre autres, les autres sujets de louange à Dieu. Côté intercession, l’audience de confirmation des charges contre Laurent Gbagbo et la réconciliation nationale étaient au centre des prières.
La chantre Béatrice Gnoupalé a pris part à cette séance. Elle a proposé ses classiques pendant les intermèdes.
Il a été demandé aux fidèles partout en Côte d’Ivoire de prier et de jeûner tout en ayant une pensée particulière pour Laurent Gbagbo jusqu’au mardi 19 février, jour d’ouverture de l’audience de confirmation des charges.

Marcellin Boguy

07:35 Écrit par Bermudas Weed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.