topblog Ivoire blogs

mardi, 28 janvier 2014

Cameroun. Nouveau gouvernement: L'entrée du Sdf se précise

Fru Ndi et Paul Biya

Le sujet a été au centre des débats lors de la réunion du Nec samedi dernier à Bamenda.  Le parti de Fru Ndi qui dit craindre que le Cameroun ne sombre dans le chaos, lorsqu’il  pose un certain nombre de conditions pour son entrée dans le gouvernement.

Sur les 09 points à l’ordre du jour de cette toute première réunion de l’exécutif national du Social democratic front de la nouvelle année tenue ce samedi 25 janvier a Bamenda, l’on retiendra surtout le fait que les membres de cette instance du parti de la balance ont évoqué pour une première fois l’entrée oui ou non du parti dans le prochain gouvernement.

Ce débat, précise notre source, a eu lieu au sixième point consacré à l’actualité nationale. Les membres du Nec se sont penchés sur le discours du chef de l’Etat à la nation le 31 décembre 2013. D’après Joshua  Oshi, premier vice président national du parti,  «le président Biya  a fait dans ce discours, le constat de son incapacité à gouverner le Cameroun  et invite l’opposition à venir l’aider à gouverner». On se demande donc si ces propos du vice président national du Sdf se posent comme une main tendue du régime Rdpc vers le Sdf. Une source en interne du parti  indique que le  Sdf aurait mis sur pied une commission pour  examiner tous les aspects de ce  sujet.  La même source précise que les personnes  qui composent cette commission  se seraient réunies hier dimanche 26 janvier avec le chairman à la résidence de Ntarikon.

Notons que lors de ces assises, le Sdf a évoqué pour le déplorer,  le gouvernement pléthorique actuel.   La Nouvelle Expression  va apprendre que  Le Sdf  pose comme  condition pour son éventuelle entrée dans gouvernement  trois points : la réduction du nombre de postes  ministériels à 20 ; la suppression des postes des secrétaires d’Etat ;  et surtout le parti de Fru Ndi exigerait cinq postes ministériels sur les 20.  Joshua Oshi précise que «toutes les tares que le chef de l’Etat  a citées dans son discours sont les  mêmes que le président national du Sdf souligne depuis 20 ans. Aujourd’hui, le président Biya comprend que le Sdf a raison. Il a dit lui-même qu’il faut un plan d’urgence, ce plan d’urgence c’est sa démission et ensuite il y’aura des élections et les camerounais vont opérer leurs choix.» 

Soulignons que pour ce premier Nec de l’année, le Sdf est également revenu sur les scrutins qui ont eu lieu en 2013. «Sur ce fait le parti va continuer le combat pour un scrutin libre et transparent en exigeant un bulletin unique», précise Elimbi Lobe, secrétaire national adjoint a la communication, qui souligne que «le Nec a regretté le leadership  que le chef de l’Etat du Tchad exerce en Afrique centrale  précisément parce que la diplomatie camerounaise est en hibernation. Elle est caractérisée par l’absentéisme que d’aucuns qualifient de sagesse. Mais nous nous rendons compte que la voix du Cameroun ne compte plus. »
 
Fru Ndi craint la déstabilisation du Cameroun par les Boko Haram
 
L’autre temps fort de ce Nec a été la cérémonie des vœux de nouvel an du chairman Ni John Fru Ndi. Dans son discours introductif, Elisbeth Tamajong secrétaire national du Sdf a brossé  les grands événements de l’année écoulée.  Elle a tenu à saluer les efforts des militants pour les différents résultats obtenus lors des différents scrutins. «Nous sommes passés de 15 députés en 2007 à 18 en 2013, de 21 communes en 2007  a 24 en 2013 et 14 sénateurs en 2013 malgré les conditions dans lesquelles le scrutin s’est déroulé»

Le chairman dans ces propos a tenu à remercier tous ses collaborateurs tout en les appelant à plus de vigilance pour le bien du pays.  « Le Cameroun est une bombe à retardement», précise Fru Ndi qui soutient qu’il existe des militants de la secte islamique Boko Haram en nombre au Cameroun, en invitant le gouvernement à  prendre des mesures nécessaires pour éviter que le pays ne sombre.  

Frederic Takang

07:35 Écrit par Bermudas Weed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.