topblog Ivoire blogs

vendredi, 07 février 2014

LES CAMEROUNAIS EN DANGER CÔTE D’IVOIRE

Photo: LES CAMEROUNAIS EN DANGER CÔTE D’IVOIRE
De Bermuda Weed
Pour avoir pris faits et causes pour le camarade Laurent Gbagbo depuis la crise qui éclaté en 2010, les camerounais ne cachent pas leur choix du camp de la justice. Ce digne peuple a joué un grand rôle dans la décrispation qui a court dans ce pays par la voix des intellectuels et émérites fils du Cameroun  comme Charles Onana, Théophile kouamouo, Calixte Beyala pour ne citer que ceux-là ,ils sont légions et dispersés partout dans le monde prêts à dénoncer les mensonges du triste régime d’Abidjan…
Pour ceux qui ont eu le malheur d’être du côté d’Abidjan, comme  NOUBISSI FABRICE (Mandat dépôt 24-08-2011) alias "JOB" détenu à la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan(MACA)  se trouve être  actuellement entre la mort et la vie. Il a été sérieusement atteint à la tête ce 6 février 2014 par des balles des FRCI. Il est important de rappeler que ce jeune Camerounais n'est pas un prisonnier politique, par conséquent n'a rien à voir avec l’atmosphère politique qui règne en Côte d’ivoire.
Sa faute est donc l’engagement de son peuple à soutenir le peuple ivoirien , la raison fondamentale qui justifie l’action de l’état de côte d’Ivoire à travers ses soldats incultes. 
Partagez cette image pour donner la chance à sa famille d'être informer de la situation.
Deboutciv.com Edition du [07-02-2014| La @Redaction 06 :00

De Bermuda Weed
 
Pour avoir pris faits et causes pour le camarade Laurent Gbagbo depuis la crise qui éclaté en 2010, les camerounais ne cachent pas leur choix du camp de la justice. Ce digne peuple a joué un grand rôle dans la décrispation qui a court dans ce pays par la voix des intellectuels et émérites fils du Cameroun comme Charles Onana, Théophile kouamouo, Calixte Beyala pour ne citer que ceux-là ,ils sont légions et dispersés partout dans le monde prêts à dénoncer les mensonges du triste régime d’Abidjan…
Pour ceux qui ont eu le malheur d’être du côté d’Abidjan, comme NOUBISSI FABRICE (Mandat dépôt 24-08-2011) alias "JOB" détenu à la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan(MACA) se trouve être actuellement entre la mort et la vie. Il a été sérieusement atteint à la tête ce 6 février 2014 par des balles des FRCI. Il est important de rappeler que ce jeune Camerounais n'est pas un prisonnier politique, par conséquent n'a rien à voir avec l’atmosphère politique qui règne en Côte d’ivoire.
Sa faute est donc l’engagement de son peuple à soutenir le peuple ivoirien , la raison fondamentale qui justifie l’action de l’état de côte d’Ivoire à travers ses soldats incultes. 

Partagez cette image pour donner la chance à sa famille d'être informer de la situation.

Deboutciv.com Edition du [07-02-2014| La @Redaction 06 :00
 

08:17 Écrit par Bermudas Weed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.